paléoenvironnement dans le karst mosan Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Recherches récentes relatives à l’homme fossile et à son…

Recherches récentes relatives à l'homme fossile et à son paléoenvironnement
dans le karst mosan

Le karst mosan occupe une place de choix dans l’histoire de la paléoanthropologie et de la préhistoire.

Il fait l’objet d’investigations depuis plus de 170 ans.

L’un des programmes actuels de recherches dans les grottes et abris-sous-roche de Wallonie est conduit par la Direction de l’Archéologie du Ministère de la Région wallonne; il est principalement axé sur l’étude de l’homme fossile.

Ses travaux concernent, d’une part, des fouilles dans des sites comme La Naulette ou Goyet, où est mise en œuvre une approche pluridisciplinaire ; d’autre part, les membres de l’équipe sont amenés à intervenir sur des fouilles de collègues, pour des problématiques anthropologiques ou géologiques.

Ces différentes activités sont résumées dans cet article avant que les perspectives de la recherche anthropologique régionale ne soient esquissées.

PIRSON S. / TOUSSAINT M.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 85-99

Sondages d'évaluation dans le parc industriel de Villers-le-Bouillet Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Sondages d’évaluation dans le parc industriel de Villers-le-Bouillet (Rapport…

Sondages d'évaluation dans le parc industriel de Villers-le-Bouillet - Rapport d'activités

Situé à environ 15 kilomètres de l’aéroport de Bierset, à proximité de l’accès 6 de l’autoroute E42, le zoning industriel de Villers-le-Bouillet fait l’objet d’un accroissement constant de demandes d’exploitation de ses terrains.

Dans cette optique et suite à la planification prochaine de travaux d’aménagement sur une superficie de quelques 24 hectares, des sondages préventifs sont réalisés.

Trois phases d’occupation distinctes – protohistorique, romaine et mérovingienne – sont mises au jour.

Plus révélatrice d’une occupation d’une certaine importance, la période mérovingienne est représentée par de nombreuses fosses, poteaux et zones d’empierrement.

Peut-être s’agit-il d’un habitat, réalisé en matériaux périssables?

De plus, un tronçon de route, malheureusement très mal conservé, est également découvert.

LOICQ S. / MARCHAL J. PH.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 71-84

Fouilles préventives sur le site de Bierset- Grâce-Hollogne - LOICQ S. / MARCHAL J. Ph. Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Fouilles préventives sur le site de Bierset – Grâce-Hollogne…

Fouilles préventives sur le site de Bierset- Grâce-Hollogne

Naturellement avantagé par sa situation et son relief, le site présente des caractéristiques qui expliquent probablement la fréquence des occupations humaines à cet endroit et dans les environs.

Quatre phases d’occupation ont été repérées, soit une centaine de traces archéologiques sur une superficie d’environ 7 000 m2 Parmi celles-ci, la période rubanée s’est révélée la plus riche en informations puisqu’une maison tripartite de grandes dimensions a pu être fouillée.

Les périodes protohistoriques, gallo-romaines et contemporaines ont également fourni, mais dans une moindre mesure, des résultats intéressants, notamment par la présence de rejets de construction, révélateurs d’une construction en dur d’époque romaine à proximité.

En outre, elles confirment le potentiel archéologique très important de la zone.

LOICQ S. / MARCHAL J. PH.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 53-70

Cinquième contribution à l'étude des peuplements préhistoriques du bassin de l'Ourthe - LAWARRÉE G. Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Cinquième contribution à l’étude des peuplements préhistoriques du bassin…

Cinquième contribution à l'étude des peuplements préhistoriques du bassin de l'Ourthe

Voici la cinquième contribution à l’étude des peuplements préhistoriques du bassin de l’Ourthe, études des sites suivants :

  • «Sur Forêt » CS, qui comprend les concentrations 1 à 6 (§ 2), et un ensemble de petits stationnements disséminés sur le flanc sud-est du « Bois de Cornemont » (§3) ; tous ces gisements se trouvent sur le territoire de l’entité de Sprimont ;
  • « Warnoumont » 1 C19, à Sprimont (§ 4);
  • «La Foulerie » RS, à Durbuy (§ 5).

LAWARRÉE G.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 29-51

Aux grands vents de Saint-Gilles - GRIMBÉRIEUX J. Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Aux grands vents de Saint-Gilles – Une abbaye –…

Aux grands vents de Saint-Gilles
Une abbaye - Des houillères

L’église Saint-Gilles, sur l’un des sommets de l’ouest de Liège, parmi plusieurs terris, remonte à un ermitage de la fin du xi siècle et est le dernier vestige d’une abbaye où vécurent pendant des siècles des Augustins.

C’est un édifice de style roman qui a souffert à la fois des caprices de la nature (la tempête de 1606 et le séisme de 1983, par exemple), de la violence des hommes (entre autres les soldats de Charles le Téméraire et ceux de Guillaume le Taciturne), de plusieurs incendies et des travaux miniers.

L’aspect extérieur actuel de l’église résulte de l’agrandissement, dans l’ensemble bien réussi, de 1891-1894.

Siège d’un pèlerinage qui attira les foules jusqu’il y a quelques dizaines d’années seulement, Saint-Gilles était aussi, aux Grands Champs, le lieu où se dressait le gibet où les Liégeois exécutèrent les étrangers jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

Dès 1200, ou à peu près, et jusqu’en 1934, le sous-sol a été intensivement exploité pour produire de la houille.

Trois gros terris, qui défigurent le relief, sont les ultimes témoins de cette activité qui fit la fortune de quelques-uns et marqua très fort l’histoire locale.

GRIMBÉRIEUX J.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 19-28

Un sesterce de Marc-Aurèle dont le revers présente une surfrappe - Louis ÉLoY † Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Un sesterce de Marc-Aurèle dont le revers présente une…

Un sesterce de Marc-Aurèle dont le revers présente une surfrappe

Dans la région namuroise, nous avons découvert un sesterce de Marc-Aurèle dont le revers présente une surfrappe ayant été frappé, sans doute par erreur, à l’aide de deux coins.

ÉLoY L. †

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 17-17

Pièce bifaciale découverte à Les Waleffes - DRAILY Ch. Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI, 2001-2002

Pièce bifaciale découverte à Les Waleffes – DRAILY Chr.

Pièce bifaciale découverte à Les Waleffes

L’objet de cet article est de présenter une pièce bifaciale isolée, découverte le 4 mai 2001 par Madame L. Knaepen-César sur le remblai d’une tranchée de canalisation d’eau, à Les Waleffes (commune de Faimes) au croisement de la Rue H. Krains et de la Rue de la Gare [Coord. Lambert : 210,150 est/148,030 nord].

Aucune autre pièce lithique n’était présente aux alentours et le contexte stratigraphique est entièrement inconnu.

DRAILY Chr.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie XLI
2001-2002, p. 13-16