a Vesdre et le massif de Stavelot Bulletin des Chercheurs de la Wallonie LII, 2015-16

L’extraction et la réduction du fer entre la Vesdre et le massif de Stavelot
(Belgique, province de Liège), état de la question et inventaire

Cet article met en évidence des traces liées à l’industrie du fer dans une zone essentiellement boisée située au sud de la rivière Vesdre et au nord du massif de Stavelot, centrée autour du lac de la Gileppe.

Les minerais trouvés in situ étaient grillés dans des bas-fourneaux primitifs.

Les sites ont été raclés pour leurs scories au XIXe siècle, utilisées comme fondant et minerai dans les fours de l’usine métallurgique de Membach et le haut-fourneau de Dolhain.

À cette époque, la découverte fortuite de monnaies romaines dans les scories atteste de l’ancienneté du début de l’activité sidérurgique.

L’absence d’autres indices probants empêche de préciser la durée de l’activité minière et sidérurgique.

Nous dressons ici l’inventaire des sites de réduction, quelques bures, et décrivons la minière de Brand.

Parallèlement, nos recherches nous ont mis en présence de sites de fabrication de charbon de bois, les charbonnières, appelées dans nos régions des « fauldes », dont nous avons aussi dressé l’inventaire.

POLROT F.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie LII
2015-2016, p. 5-48

Les Chercheurs de la Wallonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

56 Partages
Partagez56
Tweetez
Partagez