Tongres Bulletin des Chercheurs de la Wallonie L, 2012

La villa romaine de Grâce-Hollogne, Velroux. Fouilles 2004-2005 dans la zone d’extension de l’aéroport de Liège/Bierset – 5. La villa et l’arrière-pays de Tongres

Tongres

L’établissement rural de Velroux se trouve dans une zone dénommée « à paysage de villae ».

Cette dénomination, utilisée par les archéologues, englobe un terroir lié à la couverture loessique du nord de la Gaule.

Or, les trois bâtiments mis au jour, sur poteaux plantés à plusieurs nefs, entrent dans la catégorie des constructions désignées comme « maisons-étables » de type indigène et non dans celle de villae classiques de culture gallo-romaine.

L’organisation du site rural correspond, de fait, plus au standard de petits établissements ne comportant que deux, trois voire même quatre bâtiments contemporains en matériaux légers, bien connus dans le territoire septentrional sablonneux qualifié de « non-villa » landscape (Roymans & Derks, 2011).

 

Vilvorder, F.

Bulletin des Chercheurs de la Wallonie L
2012, p. 115-122

Les Chercheurs de la Wallonie
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Partagez